Diplômé du Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSMDP) et à de la Sorbonne (Phd), David Chaillou écrit pour le concert, de l'instrument seul à l'orchestre, de la voix soliste au chœur mixte. Ses oeuvres ont été jouées en France et à l'étranger dans des lieux tels que Musicora (Paris), Centre Pompidou, le CNSMDP, le Schoenberg Center (Vienne), l'Eglise de la Trinité-des-Monts (Rome) en célébration des 500 ans de sa fondation, le Mozarteum de Salzbourg, Beethovenfest (Bonn), la Philarmonie de Moscou, Cambridge University,  le Conservatoire Tchaïkosvki etc...

Il a été diffusé sur Radio-Classique, Radio-France, France Televisions, Mezzo TV, Arte TV, TV polonaise, Orpheus radio (Russie), Radio ORF (Autriche). En 2013, sa pièce Empreintes, hommage à Beethoven, a été créée au Beethovenfest par le pianiste François- Frédéric Guy dans le cadre des commémorations des 50 ans du traité de l'Elysée entre la France et l'Allemagne.

En février 2014, le disque Paroles de violoncelle de l'instrumentiste suisse Christophe Pantillon où figure le premier enregistrement de sa pièce Seul monologue pour violoncelle a reçu le prix du disque du mois, décerné par la radio ORF (l'équivalent autrichien de France Musique).

En mars  2015, paraît sa pièce Les mains nues pour piano solo, enregistrée au Mecanich hall de Boston pour le label Urtext digital classics par le pianiste espagnol M. Fernandez Vià , élève de Maria Joao Pires. Débordant le concert classique, David Chaillou s'intéresse aux rapports de la musique avec d'autres arts. Ainsi pour la scène, il signe la musique d'une performance théâtrale, Léger au front, réalisée avec le sculpteur Patrice Alexandre et l'acteur Jacques Gamblin à partir des lettres de guerre du peintre Fernand léger.
Créé à la Comète, scène nationale de Chalon-en-Champagne, le spectacle a a été lauréat du  Comité du centenaire 14-18 et adapté en langue allemande en 2014 pour l'Odéon théâtre de Vienne avec l'acteur Karl Marcoviks (rôle principal dans les Faussaires, Oscar 2008 du meilleur film étranger).
Le spectacle, joué en Allemagne au Musée régional de Rhénanie-Wesphalie en 2014, sera redonné en Autriche au Carinthischer summer festival, le 18  août 2015, et en Allemagne en 2016.

Le jeune public est un autre centre d'intérêt de David Chaillou, qui enseigne par ailleurs la musique à l'Espé Lille-Nord de France (maître de conférences) où il forme des professeurs des écoles depuis 2006. Son travail d'écriture en direction des enfants, entamé avec Anton Kring (L'orchestre d'Odilon le Grillon, Gallimard jeunesse), se poursuit aujourd'hui avec les auteurs Olivier Balazuc et Arnaud Delalande.
Leur opéra  a été lauréat 2015 de la Bourse Beaumarchais SACD.

Par ailleurs David Chaillou a été pensionnaire de la villa Dora Maar (Brown foundation du Muséum de Houston USA) et lauréat pour la musique de film du Concours SACEM-Emergence. Ses musiques sont publiées aux éditions Gérard Billaudot.

Photo de Ulf Andersen

Biographie